Luthier, restaurateur-conservateur d'instruments de musique
Illustrateur sculptural d'oeuvres littéraires et musicales

Régis Floury

Régis Floury débute sa formation professionnelle en ébénisterie en France et s'initie ainsi à plusieurs techniques artisanales que ce soit les assemblages traditionnels, la marqueterie, la sculpture sur bois mais aussi le vernis au tampon, etc. Plus tard, pour compléter ses études d'ébénisterie il suit un cours de forge traditionnelle en Belgique pour acquérir des connaissances sur le travail du métal qui vont le rapprocher davantage de ses outils, pour mieux les comprendre et les entretenir.

La pratique des techniques de fabrication manuelles l'amène à s'intéresser à la restauration du mobilier. Il intègre alors l'Institut National du Patrimoine à Paris pour suivre une formation durant 5 années qui s'achèvera par un diplôme niveau Master de restaurateur du patrimoine. Cette formation lui permet d'étudier de manière plus scientifique la matière. Elle s'inscrit dans la déontologie de la conservation des valeurs patrimoniales en utilisant des techniques de restauration plus respectueuses du patrimoine. Il continue de perfectionner ses aptitudes techniques au contact d'objets décoratifs historiques. Parallèlement il suit un cours de lutherie traditionnel et se spécialise alors dans la restauration d'instruments de musiques anciens.

Sa formation achevée il travaille pour plusieurs musées et institutions en France et en Espagne. Son vif intérêt pour la conservation et la diffusion des techniques anciennes de fabrication l'amène à se rapprocher toujours plus des différentes techniques artisanales, des gestes et des outils manuels utilisés traditionnellement dans les ateliers. Son travail en tant que restaurateur du patrimoine lui permet d'avoir accès aux objets conservés dans nos musées et de les étudier d'un point de vue technologique.

Il suit la formation de lutherie traditionnelle à l'école municipale d'arts et métiers de Vigo en Espagne et démarre la construction d'instruments à cordes.

En 2017 il fonde HYLICA, centre d'étude et de conservation des techniques anciennes en Galice (Espagne), dans le but de préserver les savoir-faire artisanaux traditionnels en réunissant d'autres artisans d'art au sein d'un espace dédié à la transmission et à la diffusion des techniques anciennes de fabrication.